Le collectif Les créations Le calendrier L'accueil La galerie Le contact

 

« GRAND MAXIMUM »
Collectif de comédiens amateurs
Grand maximum théâtre de rue
Théâtre et interventions
Responsable artistique, auteur et metteur en scène : Sébastian Lazennec

Créé en septembre 2006 Grand maximum compte de 16 à 20 comédiens, le collectif est dirigé artistiquement
par Sébastian Lazennec qui écrit et met en scène les spectacles et interventions du collectif.
Grand maximum monte des créations pour l'espace public et la salle.
Le rapport au public et le déroulement des spectacles de Grand maximum est toujours non conventionnel.
Dans la plupart des créations, l'histoire racontée se déroule au moment et sur le lieu ou se joue le spectacle.

Le collectif est basé au Mans, il est possible de l'intégrer.
Résidence de créations à la maison des loisirs et de la culture les Saulnières au Mans (72)

Grand-maximum-la-cene-Sebastian-Lazennec-theatre-collectif-2014

Palmarès
Médaille d'argent au championnat du monde de spectacle inclassable en 2015.
Médaille en chocolat au championnat d'Europe de théâtre invisible en 2009. (fondue été 2010)
2ème à la coupe de France de spectacles qui finissent avec des lancés de n'importe quoi sur le public en 2013.

Président : Yvonnic STOCKER / Secrétaire : Marc BOURASSEAU / Trésorière : Lydia Benoist



Ils ont fait "Grand maximum", y sont passés ou/et y sont restés depuis 2006 :
Emilie Metris, Erwan Prigent, Pascal Fouillé, Frédérique Giffard-Leguillon, Antoine Dubois,
Lydia Benoist, Nathalie Allonneau, Marc Bourasseau, Cécile Genoud, Nicolas Boutruche,
Catherine Plumard, Solenne Goupil, Marion Durand-Dubois, Camille Lemaire, Yvonnic Stocker,
Didier Beaujean, Sophie Loysance, Sam Giglio, Nicolas Aubert, Nicolas Greory, Charlène Enard, Amélie Galasso,
Olivier Richard, Benoit Mezière, Julien Violette, Florent Gatinois, Théo Quentin-Benoist,
Robin Lehoux, Fabien Tant, Myriam Lucas, Marion Richard, Emmanuelle Lambert, David Hesloin
Et partiellement :
Vanessa Jorion, Christophe Guyon, Karine Legourrierec, Nicolas Brisson